Contrôle des performances zootechniques chez des ovins (femelles Ouled Djellal croisées avec des mâles D’men et de leurs descendants F1)

Cet essai fait partie du projet de création d’une nouvelle race synthétique issue d’un croisement génétique entre la race Ouled Djellal et la race D’men et qui s’est déroulé à la ferme de démonstration de l’ITELV de Baba Ali Alger.

L’étude porte sur 59 brebis de la race Ouled Djellal réparties en 4 lots et synchronisées au printemps par un traitement hormonale (éponge vaginale + une injection de PMSG). La lutte est réalisée par la monte naturelle contrôlée à raison de (01) bélier de race D’men par lot.

Les résultats des paramètres de reproduction obtenus sont les suivants: un taux de fertilité de 75,55%, un taux de fécondité de 86,66% et un taux de prolificité de 114,7%.Les naissances simples dominent avec un taux de 90% contre 10 % de naissances multiples. Le taux de sevrage est de 90%.

Les caractéristiques pondérales des agneaux issus de ce croisement sont nettement améliorées. Le poids à la naissance est de 3,99 kg, au sevrage de 17,31 kg, des valeurs supérieures à celle des agneaux D’men indiqués par la bibliographie.

L’étude de corrélation montre qu’il y a une corrélation positive et très significative entre la note d’état corporel, la production laitière des brebis et les caractéristiques pondérales des agneaux. Par contre le poids des brebis n’influence ni le poids ni l’évolution de la croissance des agneaux.

En conclusion, il est possible d’augmenter la production ovine en Algérie par la voie de croisement en améliorant les paramètres de reproduction et de production. Cependant, il est nécessaire de continuer le programme pour confirmer ou infirmer ses résultats