La visite d’une ruche

La visite d’une ruche doit se faire lors d’une belle journée par temps calme. Attendreque le soleil soit suffisamment levé (pas avant 10h) pour que le maximum des butineuses soit occupé à l’extérieurde la ruche. Certains auteurspréconisentmême le travail en fin de l’après midi afin de diminuerles risques de pillage.

La visitede la ruche doit se faire sans précipitation, avec des gestes calmes et mesurés. Eviter tout ce qui peut exciter les abeilles : les parfums, les lainages et les tissus synthétiques, le noir, la sueur et l’odeur de l’alcool.

Après s’être assurédu bon fonctionnement de l’enfumoir, qui doit fournir une fumée froide (blanche), on enlève le toit puis, à l’aidedu lève cadre, on décolle le couvre cadre, souvent scellé par la propolis. Quelques jets de fumée au trou de vol auront prévenu au préalable les abeilles de la visite.

L’enlèvement du couvre cadre doit s’accompagner de jets de fumée entre les cadres de façon à refouler les abeilles qui, alertées, se portent en masse au devant de l’agresseur.

On retire d’abord le premier cadre, souvent vide, ce qui va permettrede faire glisser les cadres, sans écraser les abeilles. Placer, à proximité, une hausse où sont entreposés les cadres retirés. Pendant toute la durée de la visite, envoyer régulièrement quelques jets de fumée qui vont combiné à maintenir le calme chez les abeilles.

Lorsque la visite est terminée on remet les cadres en place dans l’ordre où ils étaient, surtout les cadres de couvain.

Bien qu’on puisse travailler seul au rucher, il est plus pratique de se faire assister par un aide chargé uniquement d’actionner l’enfumoir. Les visites doivent être courtes.

Eviter les gestes brusques pour chasser les abeilles. Si pour raison quelconque (agressivité de la souche, temps frais, gestes maladroits … etc. ) si le nombre de piqûres augmente , il vaut mieux renoncer à la visite et se porter sur une autre ruche ou une autre date .

Le Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural vous soutient pour le développement apicole l’acquisition de modules de 10 ruches pleines soit 50.000Da / modules avec maximum de 03 modules / exploitation, touchant les exploitant apicoles disposant d’une assiette foncière ou d’une autorisation d’emplacement dûment établie.